bandeau04

image002

 

Depuis le 1er janvier 2018 le chèque énergie remplace les tarifs sociaux de l’énergie.
Avec ce dispositif solidaire, simple et juste, l’État accompagne les ménages à revenus modestes pour payer leurs dépenses d’énergie et ainsi lutter contre la précarité énergétique.

En 2018, le chèque énergie a concerné 85 741 ménages dans le département pour un taux d’utilisation de 73.12 % (France : 73.09 %).

En 2019, 134 457 ménages sont éligibles au chèque énergie soit une progression de 56% en un an.

A compter du 1er janvier 2019 :

 

- une nouvelle tranche de bénéficiaires est créée : le chèque énergie est ouvert aux ménages dont le revenu fiscal de référence annuel par unité de consommation est inférieur à 10 700 € ;

 

- le chèque énergie est augmenté de 50 et bénéficiera à 2,2 millions de foyers supplémentaires, soit une aide pour près de 5,8 millions de ménages.

    QUI EST CONCERNE PAR LE CHEQUE ENERGIE ?

  • les ménages ayant un RFR inférieur à un plafond de ressource ;
  • les ménages ayant fait une déclaration fiscale même si les revenus sont nuls ;
  • les ménages habitant un logement imposable à la taxe d’habitation même s’ils en sont exonérés.

Il est important d’avoir réalisé une déclaration de revenus, y compris pour des revenus faibles ou nuls.

Un simulateur permet de vérifier la potentielle éligibilité d’un ménage au chèque énergie, et d’en connaître le montant (résultat indicatif) : https://chequeenergie.gouv.fr/beneficiaire/eligibilite

La valeur du chèque énergie dépend du niveau de revenus et de la composition du ménage

   COMMENT L’UTILISER ?

Le chèque est envoyé automatiquement par voie postale aux personnes éligibles à partir du 3 avril 2019.

Il n’y a aucune démarche à faire pour le recevoir (il suffit d’avoir fait sa déclaration de revenus aux services fiscaux l’année précédente).

Le chèque énergie peut être utilisé :

  • pour régler les dépenses d’énergie du logement (électricité, gaz naturel, chaleur, gaz de pétrole liquéfié, fioul domestique, bois, biomasse, ou autres combustibles destinés au chauffage ou à la production d’eau chaude),
    Il convient alors de payer en ligne ou en remettant son chèque à son fournisseur d’énergie.
  • soit pour contribuer au financement de travaux de rénovation énergétique du logement.

Attention :

→ le chèque est muni d’une date limite de validité et n’est pas encaissable en banque.

 

Pour plus de renseignements sur le chèque énergie, je vous invite à consulter le site : chequeenergie.gouv.fr.